• Marianne Abramovici

Un enseignant chercheur en vacances ou comment les courses au supermarché deviennent un prétexte à .

Dernière mise à jour : 2 août 2019

...la présentation de l’approche utilisateur (user story)


Donc je suis « techniquement » en vacances mais encore dans mon lieu de résidence habituel avec à la charge un mari qui lui, n’est pas encore en vacances et un adolescent qui a demandé à « ce qu’on l’em…. pas » comme récompense à une année scolaire sans faute. Donc à la maison, sur son écran, lever midi, coucher après moi mais présent à la pause goûter avec moi et « un petit creux » avec son père, sur le coup de minuit.


Ce qui veut dire que je dois continuer à faire mes courses au supermarché. En fait, c’est presque inhabituel parce qu’en général, c’est mon mari qui s’y colle, que ce soit moi qui fasse la partie de courses « sociales » (le marché, quoi) nous convient à tous les deux.


Mon supermarché de quartier est un Super U, enseigne bien implantée dans les centres villes de ma banlieue (j’en vois un à deux dans toutes les communes alentours). Le « mien » est de taille moyenne, très bien situé (il a son parking et n’a pas de concurrent direct mais jouxte une boulangerie, une boucherie, un pressing, trois restaurants, une pharmacie et une école de conduite). Bref, il est au « cœur » de ville.


A proximité immédiate (moins de dix minutes en voiture), il est concurrencé par une enseigne/ magasin de taille équivalente mais avec un positionnement clairement plus « low cost ». A quinze minutes, on peut se rendre à un hypermarché d’une autre enseigne, sur deux étages, situées dans un centre commercial. A la même distance, un autre super U plus grand.


Composé d’un étage, disposant de grandes baies vitrées, il a été refait à neuf il y a trois quatre ans (à la suite d’une rénovation immobilière). Plutôt clair, ses responsables en ont fait un magasin où il est facile de se déplacer, préférant réduire les rayons pour faciliter la circulation au sein du magasin (avis d’une cliente « panier », mon mari client « caddie » trouve qu’il est difficile de s’y déplacer).


Vous l’avez compris, j’aime bien mon « grand » magasin de proximité. Difficile à dire pourquoi : des caissières installées de tous les âges et origines et avec qui des relations de reconnaissance se sont nouées, un magasin ancré dans son quartier (il vient d’embaucher un voisin dont j’ai su qu’il a traversé de gros problèmes. Le voir renaître jour après jour m’emplit de joie et de gratitude pour ses managers).


Côté assortiment, je constate les effets d’une stratégie de l’enseigne de devenir l’enseigne n°1 sur le côté bio, local, respectueux de l’environnement. Une étape supplémentaire vient d’être franchie avec l’installation d’un rayon « vrac » et c’est cette installation que je vais documenter côté client.

Situé dans le rayon épicerie sucrée, farines, sucres et préparation culinaire, cet espace n’est donc pas au centre du magasin et occupe à peu près un quart d’un des murs de rayons. L’offre est relativement réduite mais l’assortiment me semble bien pensé : des mélanges de céréales, de graines, un peu de « vrac » classique…. Bref, on vise davantage le bobo qui souhaite se donner bonne conscience en achetant plus éthique (sans emballage, le juste volume) que la mère de famille nombreuse qui souhaite faire des économies.



Comme acheteuse de ce rayon et consommatrice de graines (ma préférence, pour la diversité des mélanges proposés, c’est Mark and Spencer), je souhaites pouvoir voir le produit (contenant transparent), ce qui me permettra de constater sa « qualité, sa fraicheur et me rendre compte directement des nouveautés.


Vous avez noté, ce n’est pas les raisons « habituelles » : moins cher (honnêtement, je n’ai pas vérifié), moins polluant, plus respectueux de la planète qui sont déterminant pour moi.


En revanche, en vous décrivant mon besoin, j’ai utilisé le user persona et sa grammaire :

En tant que (rôle)

Je veux

Ce qui me permettre de (la valeur attendue de cette action).


Vous avez compris ? Bien à vous de jouer et de raconter votre prochaine expérience de consommation façon « user persona ».

100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout