• Marianne Abramovici

Mon persona n'arrive pas à dormir !


Merci à Frederique Simon, responsable des 3ème années du DNMADe objet parcours, mention éco-responsable d'avoir documenter la séquence visant à faire découvrir à ces étudiants le persona.


J'ai repris la problématique du sommeil, que j'avais déjà mobilisé avec les étudiants du Master Marketing et Management de Services et j'ai un peu gamifié la séquence....avec, oh, surprise, des playmobils...


En espérant que cela puisse vous être utiles.

Objectif : Créer un canvas persona avec les paramètres qui correspondent à votre projet.

Découverte des outils de facilitation du designer


WARM UP – Météo des humeurs associée à la nuit précédente



Personnage Playmobil X Sommeil

Par groupe de 5

Découvrent un personnage Playmobil Figures à construire avec ses accessoires 10 min


> Distribution fiches pliée en 2, chacun doit écrire une réponse aux questions suivantes sans échanger, discuter. 5 min


Votre personnage playmobil dort avec combien d’oreillers?

Il dort nu ou avec un pyjama ou une nuisette?

Combien de fois se réveille-t-il par nuit?

Ecoute-t-il de la musique avant de s’endormir?

Est-ce qu’il dort seul?

Est-ce qu’il dort dans un lit?

Est-ce qu’il dort avec de la lumière?


> Sur un feuille A3 5 min

Noter le nombre de réponses communes par question


Innovation X sommeil 20 min

> Chaque groupe mène des recherches sur des projets innovants autour du sommeil.

> 1 personne est extraite de chaque groupe.

Une consigne parallèle leur est donnée :

- officielle : ils doivent aider le groupe à classer les innovations trouvées par ordre d’intérêt

- officieuse : au travers des questions qui vont permettre de classer les innovations identifier les points qui sont importants pour le groupe sur la question du sommeil

> Bilan :

Noter au tableau les facteurs importants autour des innovations sélectionnées pour chaque groupe.


On sélectionne cinq dimensions qui ressortent des témoignages et semblent important à décrire pour travailler sur une problématique liée au sommeil (endormissement)

· Sensibilité à la lumière

· Sensibilité au bruit

· Sensibilité à la température

· Sensibilité au confort et à la posture (matières, fermeté du matelas….)

· Low tech (préférence pour des solutions « naturelles ») – High Tech (préférence pour des solutions digitales / connectées)


Ces cinq caractéristiques constitueront les axes du radar et devront être spécifiée pour chaque « persona ».



Canevas, protopersona

> RADAR

10 min

Si je devais concevoir un personnage pour une analyse en lien avec l'endormissement, qu'est-ce qui serait important pour la construction d’une fiche?

Ces éléments notés sur le tableau vont permettre de construire un radar avec 5 paramètres.

Chaque groupe travaille sur des personas contrasté : un homme x une femme, une personne jeune x une personne âgée.



> Construction d’un prototopersona pour le design et non un buyer persona

Sur format A3, 20 min, réalisation d’un protopersona par table

Pour ne pas travailler sur ses représentations, chaque étudiant réfléchit à une personne qu’elle connaît et qui correspond aux contraintes imposées : genre, tranche d’âge. Ils échangent leur personne ressource avant de se mettre d’accord sur leur persona


> Une tête de persona dessinée avec un nom (Jean, Agathe, Eddie, Ella, Mehdi, … pour faciliter les jeux de mots)

> Sa fiche d’identité

Seul, couple, …

Lieu de vie

> ¼ de la feuille pour le radar

> Eléments de parcours qui ont du sens par rapport au problème

Qu’est ce que fait le persona Avant, pendant, après le sommeil? Quelles sont ces routines?

Qu’est-ce qui se passe entre le moment où il est prêt à s’endormir et où il s’endort?

Quand il se réveille? Pourquoi?


>Le principe de construire un canvas de persona adapté au problème est de s’appuyer sur des « modèles » connus qui semblent utiles pour décrire rapidement un caractère. Il peut s’agir :

Des UX Cards de Carine Lallemand

De la méthode SONCASE

Signe astrologique (pratique pour décrire rapidement un caractère)….




> Questions sur le persona pour valider une vision commune

Comme au début de l’exercice : réponses individuelles sur un papier sans échanger

A quelle heure va-t-il se coucher?

Combien d’oreillers dans son lit?

Dort-il la fenêtre ouverte?

A-t-il un animal de compagnie dans sa chambre?

Entre soie et flanelle, quelle est la matière de son pyjama qu’il choisit?

Entre la musique de Big Ben et We will rock you, quelle st la musique de réveil qu’il choisit?

Un lait au miel avant de s’endormir? Oui ou non?

> Vérifier le nombre de réponses communes

Format A3


L’exercice a permis de vérifier que les étudiants avaient plus de réponses communes en relation avec le playmobil neutre mais qui correspondait à leur persona qu’avec leur playmobil « figure » qui correspondait pourtant à « leur » cadeau et qu’ils avaient découvert et montés ensemble.


On commente l’intérêt du persona comme élément de partage d’une vision commune du besoin / de la problématique du persona cible.


Le travail de la séquence a simplement permis de réfléchir à la manière de construire les bases d’un persona pertinent. Il s’agit ici de protopersona puisque, dans le cadre d’une séquence de deux heures, nous n’avions pas la possibilité de travailler sur une recherche utilisateur.


L’appropriation de cette approche, dans le cadre de leur travail de projet de 3ème année, suppose qu’il fasse du persona un outil d’analyse qui leur permette de rassembler les données récoltées grâce à leur phase d’exploration et de choisir un usager cible.

52 vues0 commentaire